Modules

Vous êtes ici : Accueil / Modules / Actualités / COVID : Mise en place d'un couvre-feu

COVID : Mise en place d'un couvre-feu

COVID : Mise en place d'un couvre-feu

La situation sanitaire dans le département du Nord s’est considérablement dégradée ces dernières semaines, avec une reprise brutale de l’épidémie. Depuis le 5 septembre, le département est placé en zone de circulation active du virus. Cette dégradation a conduit au renforcement des mesures sanitaires dans certains territoires, notamment au sein de la Métropole européenne de Lille, placée en zone d’alerte renforcée le 23 septembre puis en zone d'alerte maximale le 9 octobre.

Les nouvelles annonces

Ce mercredi 14 octobre, le président de la République a annoncé la mise en place d'un couvre-feu entre 21h et 6h du matin. Il entre en vigueur à partir de samedi 17 octobre, et pour une durée de 4 semaines au moins, en Île-de-France et dans certaines métropoles dont Lille. Leers est concernée par ces nouvelles mesures.

RESTRICTIONS DE DÉPLACEMENTS LIÉES AU COUVRE-FEU

Il est interdit de sortir de chez soi entre 21h et 6h du matin. L'ensemble des lieux recevant du public (restaurants, cinémas, salles de spectacle, etc.) sont également fermés entre 21h et 6h, à l'exception des établissements de santé (hôpitaux...), établissements publics (commissariats...), restaurants proposant un service de livraison...

Certains déplacements sont toutefois autorisés durant les heures de couvre-feu :

  • pour motif de santé
  • pour motif professionnel
  • pour prendre un train ou un avion dont les horaires ne coïncident pas avec le couvre-feu
  • pour rendre visite à un proche dépendant
  • pour sortir un animal de compagnie

Pour ces déplacements dérogatoires, une attestation de déplacement devra être remplie. Cette attestation est disponible sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Des contrôles de police renforcés seront effectués la nuit sur l'ensemble des territoires concernés pour faire respecter ce couvre-feu. Les sanctions pourront aller d'une amende de 135 euros à 6 mois d'emprisonnement et 3750 euros d'amende en cas de multiple récidives.

AUTRES MESURES

Elles s'appliquent à l'ensemble du territoire national jusque mi-novembre au moins :

Bars, restaurants, salons de thé

Les restaurants peuvent rester ouverts sous réserve de s’engager à respecter un protocole sanitaire strict : inscription des clients sur un registre, maximum de 6 personnes par table, port du masque jusqu’au premier plat, etc.)

Les bars et salons de thé (sauf production maison) sont fermés.

Fêtes privées, mariages, soirées étudiantes

Les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes sont interdites.
Les salles de danse et salles de jeux, casinos, lieux d’exposition et foires-expos sont fermés.

Lors des rassemblements privés, la limitation à 6 personnes et le port du masque sont vivement recommandés.

Dans les lieux recevant du public

La règle d'un siège occupé sur deux s'applique dans tous les lieux recevant du public assis.
Le nombre de personnes doit être régulé dans les lieux accueillant des personnes debout.
La jauge de 4m² par personne doit être appliquée dans les centres commerciaux et grands magasins.

Télétravail

Le télétravail et l’étalement des heures d’arrivée et de départ doivent être favorisés dans toutes les entreprises et collectivités où cela est possible.

Mesures d’accompagnement

Plusieurs mesures sont prises pour accompagner les entreprises et foyers modestes. Plus d'information sur ces mesures sur https://www.gouvernement.fr/

- 17 octobre - Couvre-feu : renforcement des mesures sanitaires.
- 17 octobre - Arrêté portant mesures réglementaires visant à la lutte contre l'épidémie de covid-19 dans les communes de la Métropole Européenne de Lille

La MEL en Zone d'alerte maximale depuis le 9 octobre

- 10 octobre - Arrêté portant mesures réglementaires visant à la lutte contre l'épidémie de covid-19 dans les communes de la Métropole Européenne de Lille
- 10 octobre - Précisions sur l'ouverture des restaurants

La lutte contre la propagation du virus est l’affaire de tous. Elle repose sur une responsabilité individuelle et collective. Le virus se propage rapidement et c’est collectivement, dans nos comportements quotidiens, que nous pourrons enrayer la propagation du virus.

Retour à la liste des actualités


Les autres actualités

<
>
Retour haut de page